Risques CO

Plus de 35% des Européens méconnaissent les dangers du CO. Découvrez les risques, comment les prévenir et s’en protéger.

LE SAVEZ-VOUS ?

Le monoxyde de carbone est la principale cause de mortalité par toxique en France. C’est un gaz nocif qui tue chaque année des milliers de personnes et en intoxique encore plus. Il est souvent qualifié de tueur silencieux car il n’a ni odeur ni goût, et il est invisible. Comme l’oxygène, le CO pénètre le corps par les poumons au cours d’une respiration normale. Il fait concurrence à l’oxygène et prend sa place dans les globules rouges, réduisant ainsi le taux d’oxygène arrivant au cœur, au cerveau et aux autres organes vitaux. À forte dose, le CO peut tuer en quelques minutes.
L’exposition pendant le sommeil est particulièrement dangereuse puisque la victime demeure endormie dans la plupart des cas.

La seul solution fiable pour se prémunir d’une intoxication au monoxyde de carbone est d’équiper son logement de détecteurs de CO.

En France, plus de 3 500 personnes sont exposées chaque année à ce gaz mortel et au niveau national, plus de 65% des ménages habitent dans des logements « à risque CO », c’est-à-dire renfermant au moins une source potentielle de CO.

AngelEye soutient activement la campagne de de sensibilisation contre les dangers du monoxyde de carbone Un CRI d’alarme.

Participez à la campagne, protégez-vous du CO et rendez-vous sur www.uncridalarme.fr

 

Symptômes d’une intoxication au CO :Danger du CO monoxyde de carbone gaz mortel

  • Exposition légère : léger mal de tête, nausées, vomissements, fatigue (souvent décrits comme les symptômes d’un état grippal)
  • Exposition moyenne : violents maux de tête intermittents, somnolence, confusion, rythme cardiaque rapide
  • Forte exposition : Perte de connaissance, convulsions, insuffisance cardiopulmonaire, décès

Tous les membres d’un foyer doivent avoir connaissance de ces symptômes.


Votre détecteur de CO AngelEye™ surveille le niveau de CO

en parties par million (ppm) dans l’air ambiant à proximité du détecteur.

  • 35 ppm : La concentration maximale admissible pour une exposition continue pour des adultes en bonne santé sur une période de 8 heures, comme conseillé par l’Agence Européenne pour la Sécurité et la Santé au Travail.
  • 200 ppm : léger mal de tête, fatigue, étourdissements, nausées au bout de 2 à 3 heures.
  • 400 ppm : maux de tête frontaux dans les 1 à 2 heures, danger de mort après 3 heures.
  • 800 ppm : Étourdissements, nausées et convulsions dans les 45 minutes. Perte de connaissance dans les 2 heures. Décès dans les 2 à 3 heures.

 

LIMITEZ LES RISQUES

La protection CO (monoxyde de carbone), c’est identifier les symptômes d’une intoxication, comprendre les causes et les prévenir. La protection CO, c’est également savoir adopter les réflexes essentiels en cas d’urgence.

Un bon programme de sécurité contre le CO consiste à prendre différentes précautions, et en premier lieu à équiper son logement de détecteurs. Des mesures doivent être prises en complément pour limiter les situations à risques et pour réagir rapidement en présence de CO.

Sources habituelles de CO

  • Chaudières à gaz et au fuel
  • Cheminées encombrées
  • Groupe électrogène
  • Foyers au gaz, à bois, à charbon ou à coke
  • Cuisinières à pétrole ou à combustible solide
  • Fumée de cigarette
  • Appareils à gaz
  • Chauffages au gaz ou à pétrole
  • Tout appareil utilisant un combustible fossile
  • Barbecues

Ne pas :

  • IGNORER LES AVERTISSEMENTS DE VOTRE DÉTECTEUR DE CO !
  • Brûler du charbon à l’intérieur de votre domicile, de votre caravane, de votre tente ou de votre chalet
  • Installer, modifier ou réparer les appareils à combustible sans connaissance, compétence ou expertise appropriée
  • Utiliser une cuisinière à gaz pour chauffer une pièce
  • Faire fonctionner des appareils à gaz ne disposant pas de ventilation, au moyen de gaz ou de pétrole dans des pièces fermées
  • Faire fonctionner des moteurs à pétrole à l’intérieur ou dans des espaces confinés
  • Ignorer un dispositif de sécurité quand il éteint un appareil

Toujours :

  • Acheter des appareils acceptés par un laboratoire de test reconnu
  • Installer les appareils conformément aux consignes du fabricant
  • Faire installer les appareils par des professionnels (pour les appareils à gaz, les techniciens doivent être agréés)
  • Faire vérifier vos appareils régulièrement par un technicien d’entretien qualifié
  • Faire nettoyer vos cheminées et vos conduits tous les ans par un professionnel
  • Procéder à des vérifications visuelles régulières de tous les appareils à combustible
  • Ne jamais faire de barbecue à l’intérieur ou dans un garage attenant
  • Ouvrir les fenêtres quand un foyer ou une cuisinière à pétrole/ combustible solide est en cours d’utilisation
  • Installer dans votre domicile uniquement des détecteurs de CO conformes à la norme EN 50291:2001
  • Avoir connaissance des symptômes d’une intoxication au CO


FORMEZ-VOUS AINSI QUE VOTRE FAMILLE AUX ORIGINES ET SYMPTÔMES DE L’INTOXICATION AU CO ET À L’UTILISATION DE VOTRE DÉTECTEUR DE MONOXYDE DE CARBONE

EN PRÉSENCE DE CO

En cas de suspicion d’intoxication au CO pour vous ou votre famille, ouvrez les portes et les fenêtres de votre logement pour l’aérer et dans la mesure du possible éteignez vos appareils avant de quitter l’habitation. Dans ce cas, les autorités doivent être prévenues afin de déterminer l’origine du monoxyde de carbone avant de réinvestir les lieux. Toute personne souffrant des symptômes d’une intoxication au CO doit être soumise à une surveillance médicale.

Votre détecteur a détecté la présence de CO

Une forte alarme retentit pour avertir que des niveaux anormalement élevés et potentiellement mortels de monoxyde de carbone sont détectés. N’ignorez jamais cette alarme

Une exposition prolongée peut être fatale. Vérifiez immédiatement chez les résidents la présence de symptômes d’intoxication au monoxyde de carbone et contactez les autorités pour résoudre tout problème lié au CO

NE JAMAIS IGNORER UNE ALARME

Veuillez lire attentivement le mode d’emploi de votre détecteur pour vous assurer que vous connaissez la marche à suivre en cas d’alarme

Que faire pendant une alarme

  • Garder son calme et ouvrir les portes et les fenêtres du bâtiment
  • Arrêter l’utilisation de tout appareil à combustion et s’assurer, autant que possible, qu’ils sont bien éteints
  • Évacuer le bâtiment en laissant les portes et les fenêtres ouvertes
  • Appeler son fournisseur de gaz ou autre combustible à son numéro d’urgence ; garder ce numéro dans un endroit bien en vue
  • Ne pas rentrer dans le bâtiment avant que l’alarme ne se soit arrêtée. En cas d’exposition à l’air libre, jusqu’à 10 minutes peuvent être nécessaires pour que le capteur annule l’alarme et que cette dernière s’arrête selon le niveau de monoxyde de carbone détecté
  • Demander immédiatement une assistance médicale pour toute personne souffrant des effets de l’intoxication au monoxyde de carbone (mal de tête, nausée), et les prévenir d’une suspicion d’intoxication au monoxyde de carbone
  • Ne pas réutiliser les appareils avant qu’ils aient été vérifiés par un expert

Dans le cas d’appareils au gaz, le technicien doit être agréé.

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer