Dangers du feu & prévention

Les dangers du feu dans les habitations sont encore trop méconnus en France. Voici quelques informations clés pour accompagner la prévention des incendies domestiques de chacun.

LE SAVEZ-VOUS ? »

ÇA N’ARRIVE PAS QU’AUX AUTRES : 1 incendie domestique se déclare toutes les 2 minutes en France

CAUSE MAJEURE DE MORTALITÉ CHEZ LES ENFANTS de moins de 5 ans : Le feu. Les enfants sont naturellement attirés par le feu. Ils sont à la fois victimes et vecteurs d’incendie.

DES CONSÉQUENCES GRAVES : Les incendies causent 800 décès et 10 000 blessés graves par an

LA FUMÉE EST LE DANGER : La fumée provoque 80% des décès : rapide, brulante, noire et toxique, elle ne réveille pas

LA NUIT: 70% des victimes* d’incendies domestiques décèdent la nuit, asphyxiées, alors qu’elles demeurent endormies : la fumée de réveille pas, tout au contraire !

LA PRIORITÉ : GAGNER DU TEMPS. En 3 minutes, pas moins d’une citerne d’eau est nécessaire pour éteindre un incendie et en moins de 4 minutes, une maison peut être embrasée. De plus, le feu et la fumée associés ont de multiples caractéristiques qui réduisent les chances de survie :

  • Rapidité de propagation : 30 secondes suffisent à de petits feux pour devenir incontrôlables
  • Toxicité des gaz : par l’inhalation de ces gaz toxiques, qui ne réveillent pas, les sens et les capacités humaines physiques et mentales sont réduites, ce qui affecte le délai de réaction et compromet dangereusement la fuite.
  • Opacité de la fumée : La fumée dégagée par un feu d’habitation est noire, épaisse et dense et obstrue significativement le champ de vision. L’orientation même dans un lieu familier devient difficile pour atteindre une issue de secours. La visibilité à moins d’un mètre peut être réduite !
  • Températures brûlantes (même sans être atteint par les flammes) : En moins de 5 minutes, la température d’un feu peut atteindre 315°C. Alors que le corps ne fonctionne plus correctement à partir de 65°C seulement…

LES DÉTECTEURS DE FUMÉE VOUS ALERTENT précocement d’un départ de feu. Ils vous font gagner de précieuses minutes qui peuvent vous sauver la vie. Équipez-vous ou vérifier l’état de fonctionnement de vos détecteurs dès aujourd’hui pour que votre famille soit bien protégée contre le risque incendie.

Les détecteurs de fumée et de chaleur installés et entretenus correctement font partie intégrante d’un programme personnel de sécurité incendie performant. Recensez les risques d’incendie et, chaque fois que possible, éliminez leurs causes. Lorsqu’un incendie se déclare, il peut être vital d’avoir préparé un plan d’évacuation et de vous y être entraîné… Sources : Ministère de l’écologie, du développement durable, des transports et du logement 2011

LA LOI

Détecteurs de fumée obligatoires !

Depuis le 8 mars 2015 en France, la loi relative à l’installation de détecteurs avertisseurs autonomes de fumée dans les logements domestiques est entrée en vigueur. Elle rend le détecteur de fumée obligatoire :

  • Au moins un DAAF (détecteur avertisseur autonome de fumée) doit être installé dans chaque logement domestique (logement collectif ou individuel)

Pour une protection optimale

Il est recommandé d’installer au minimum un détecteur de fumée par niveau et par zone de couchage.

  • L’appareil installé doit être normalisé, certifié CE EN14604 et le marquage de qualité NF est recommandé.

Préférez en effet un détecteur de fumée certifié NF pour une assurance qualité accrue. Plus d’information sur les certifications qualité des détecteurs de fumée

  • Le détecteur de fumée doit avoir été acquis avant le 9 mars 2015 et avoir été installé initialement au plus tard le 31 décembre 2015.
  • Le propriétaire du logement est responsable de l’installation de l’appareil, ou au  minimum de sa fourniture dans le cas d’un logement occupé à la date d’entrée en vigueur de la loi
  • L’occupant du logement assure l’entretien et le bon fonctionnement du détecteur
  • Une minoration de la cotisation ou de la prime de police d’assurance portant sur les risques incendie peut être proposée par la société d’assurance lorsque l’assuré certifie s’être conformé à la législation en vigueur.

Téléchargez ici un modèle d’attestation d’installation de votre (vos) détecteur(s) de fumée à remettre à votre organisme d’assurance habitation, conformément à l’arrêté du 5 février 2013 relatif à l’application des articles R.129-12 à R129-15 du code de la construction et de l’habitation, publié au journal officiel le 14 mars 2013.

La fumée tue, le détecteur sauve la vie ! Protégez vous et votre famille : n’attendez plus pour équiper votre logement d’au moins un appareil.

Sources : loi n° 2010-238 du 9 mars 2010, décret d’application n° 2011-36 du 10 janvier 2011 , arrêté du 5 février 2013 relatif aux conditions d’installation des détecteurs de fumée paru au journal officiel du 14 mars 2013 et Article 71, Chapitre V urbanisme de la loi n°2015-990 du 6 août 2015 pour la croissance, l’activité et l’égalité des chances économiques, dite loi Macron

LIMITEZ LES RISQUES

Les premières causes d’incendie sont liées à des appareils électriques défaillants ou des blocs de prises surchargés. Les incendies sont aussi fréquemment provoqués dans la cuisine, par des gestes d’inattention (cigarettes ou des bougies mal éteintes) ou par des enfants jouant avec des allumettes ou des briquets.

Si vous avez établi un plan d’évacuation familial et que vous vous y êtes entrainés avec tous les membres de votre famille, y compris les plus jeunes, vous augmentez vos chances de vous sauver sans dommage.

Pour limiter les situations à risques :

Equipez votre logement de détecteurs

Un Détecteur Avertisseur Autonome de Fumée (DAAF) correctement installé dans votre logement et correctement entretenu vous alerte d’un début d’incendie par un signal sonore. Grâce à cette détection précoce de départ de feu, vous gagnez de précieuses minutes qui peuvent vous sauver la vie.

Avec 98% des habitations équipées de détecteurs de fumée en Norvège et 89% en Angleterre, ces pays ont divisé par deux le nombre de victimes d’incendie domestique ! Si la France confirmait un taux d’équipement fiable de 80% des habitations, la mortalité due aux incendies chuterait de 50%.

Pour être bien protégé il est essentiel de choisir attentivement son DAAF (selon sa conformité aux normes, sa technologie), d’installer le nombre suffisant de détecteurs dans son logement, d’identifier les emplacements appropriés pour la pose et d’entretenir régulièrement son installation.

Entretenez vos installations électriques et de chauffage

  •  Préférez éteindre les appareils électriques (télévision, lecteur DVD, ordinateur…), plutôt que de les laisser en mode veille 24h/24, source de défaillance
  • Evitez les blocs multiprises surchargés
  • Dégagez les petits appareils de chauffage électriques radiants de toute matière inflammable (vêtements, couvertures posés à côté)
  • Ramonez chaque année le conduit votre cheminée

Vigilance élevée auprès des enfants

Le feu fascine les enfants, qui ne sont pas conscients des dangers :

  • Tenez hors de leur portée les allumettes, briquets et pétards
  • Expliquez-leur les dangers de l’incendie

Cigarettes et bougies bien éteintes

Adoptez des réflexes simples :

  • Ne vous allongez jamais avec une cigarette allumée : le risque d’endormissement est alors plus fort, et en s’endormant, le fumeur est susceptible de faire tomber dans le canapé, sur le lit la cigarette
  • Passez les mégots sous un filet d’eau avant de les jeter dans la poubelle. Les cendriers contenant des cigarettes mal éteintes et vidés dans la poubelle peuvent déclencher un incendie
  • Placez les bougies loin de tout objet ou tissu inflammable et éteignez-les soigneusement lorsque vous quittez la pièce

Établissez un plan d’évacuation

L’incendie est trop souvent meurtrier. En effet son caractère à la fois toxique et effrayant peut nous faire prendre, dans l’urgence, des décisions inappropriées. Il est donc recommandé de créer un plan d’évacuation familiale et de le répéter avec tous les membres de la famille, y compris les enfants en bas âge.
Les enfants réagissent, en cas de panique, différemment des adultes. Face au feu, un enfant aura par exemple, tendance à se cacher plutôt que de fuir. Il est donc primordial de préparer les enfants, y compris en bas âge, à réagir en cas d’incendie.

  • Dessinez un plan de votre logement et identifiez deux manières de quitter chaque pièce.

Il doit y avoir un moyen de sortir de chaque chambre sans ouvrir la porte et un moyen d’évacuer les étages supérieurs si l’escalier est bloqué. Bon à savoir : Pour faciliter l’évacuation d’un logement en étage, les échelles de secours permettent aux habitants de s’échapper en toute sécurité par une fenêtre du deuxième étage

  • Vérifiez que chacun reconnait le signal du détecteur

de fumée et sait comment réagir selon ses caractéristiques ou ses capacités physiques (âge, condition physique, habitudes de sommeil, acuité auditive…). Si vous devez tenir compte d’enfants en bas âge, il est important de leur expliquer ce que signifie l’alarme du détecteur de fumée. Apprenez-leur qu’ils doivent être prêts à quitter la maison par eux même si nécessaire et à ne jamais se cacher sous un lit ou dans un placard.

  • Montrez aux enfants comment :

Vérifier si les portes sont chaudes avant de les ouvrir.
Emprunter une autre issue si les portes sont chaudes et qu’elles ne doivent pas être ouvertes.
Rester près du sol et ramper si nécessaire pour se déplacer dans la fumée (l’air est plus pur et moins chaud au ras du sol).

  • Si les vêtements s’enflammaient,

apprenez à chacun à couvrir son visage, se plaquer au sol et rouler à terre pour étouffer les flammes. Ne jamais courir.

  • Choisissez un lieu de réunion

à une distance sûre de la maison. Si vous avez des enfants, vérifiez qu’ils comprennent tous où ils doivent aller et qu’ils doivent vous y attendre en cas d’incendie. Une fois sur place, comptez-vous et ne retournez jamais à l’intérieur d’un bâtiment en flamme.

  • Organisez un exercice d’incendie tous les 6 mois

au moins pour que chacun, y compris les enfants sache quoi faire pour s’échapper.

  • Sachez où aller pour appeler les pompiers (18)

depuis l’extérieur du logement. Préférez les téléphones fixes (voisins, cabines) qui sont plus faciles à localiser pour les pompiers que les téléphones mobiles, en cas de coupure intempestive de communication.

Et restez calme ! En agissant rapidement, calmement et en suivant les recommandations d’évacuation, vous assurerez la survie de votre famille dans le sinistre.

EN CAS D’INCENDIE

Vous n’avez que 3 minutes pour évacuer une maison en feu

Si vous avez établi un plan d’évacuation familial et que vous vous y êtes entrainés avec tous les membres de votre famille, vous augmentez vos chances de vous sauver sans dommage

Ce que vous devez faire en cas d’incendie :

Établissez un plan d’évacuation

  • Préparez votre évacuation avant qu’un incendie ne se déclare pour que chacun apprenne à quitter le logement aussi rapidement et sûrement que possible
  • Identifiez 2 voies d’évacuation possible de chaque pièce et dessinez un plan avec votre famille
  • Assurez-vous que votre plan d’évacuation est adapté pour l’ensemble des occupants du logement, selon leur âge, leur condition physique, leurs habitudes de sommeil et leur capacité auditive
  • Apprenez aux enfants à ne jamais se cacher sous les lits ou dans un placard. Assurez-vous que ceux-ci se soient exercés et maitrisent le plan d’évacuation avant de procéder à un exercice de nuit
  • Exercez-vous à évacuer avec l’alarme en fonctionnement. Cela entrainera les enfants à associer le signal d’alarme avec la nécessité d’évacuer
  • Retrouvez-vous à l’extérieur, au point de rencontre défini au préalable, pour vous assurer que tout le monde a bien évacué le bâtiment
  • Exercez-vous à évacuer au moins 2 fois par an

Quittez le bâtiment

  • Restez calme
  • Avant d’ouvrir les portes, touchez-les systématiquement de la main. Si elles sont chaudes, ne les ouvrez pas et empruntez une autre issue
  • Restez près du sol. La fumée et les gaz chauds montent
  • Sortez du bâtiment aussi rapidement que possible. Suivez le parcours du plan d’évacuation. Ne perdez pas de temps à rassembler vos effets personnels ou à vous habiller
  • Si vos vêtements prennent feu, ne courez pas : Arrêtez-vous où vous êtes, couvrez votre visage, jetez-vous au sol et roulez sur vous-même pour étouffer les flammes

Lorsque vous avez quitté le bâtiment

  • Appeler les pompiers au 112 ou 18. Communiquez votre adresse et votre nom
  • Ne retournez jamais à l’intérieur d’un bâtiment tant qu’un membre du service de sécurité incendie ne vous y a pas autorisé
  • Restez calme. De votre rapidité d’action en cas d’incendie peut dépendre les chances de survie de vous et votre famille

LIENS UTILES

Ministère de la transition écologique et solidaire

Ce ministère de tutelle délivre une information détaillée sur la protection contre les incendies domestiques, les chiffres clés, les recommandations pour prévenir les incendies, se protéger en cas d’incendie, et les textes de loi relatifs à l’installation de détecteurs de fumée et de nombreuses questions / Réponses sur l’installation de ces détecteurs avertisseurs autonomes de fumée (DAAF)

 

Marque de qualité NF

marque NF Sécurité Incendie Domestique Détecteurs de fuméeLa marque NF est l’assurance de la sécurité et d’une qualité constante contrôlées par des experts indépendants. Au-delà de la conformité à la norme CE en vigueur, et par ses contrôles rigoureux et exhaustifs (système de management de la qualité, contrôles de fabrication, audits et essais de surveillance aléatoires réguliers…), la marque de qualité française NF apporte au consommateur les garanties maximum de conformité des produits marqués du logo oval bleu.

Pour les détecteurs de fumée et de monoxyde de carbone, la marque « NF Sécurité Incendie Domestique » atteste la conformité du produit au référentiel de certification NF292.

Un CRI d’alarme

Une campagne de sensibilisation grand public nationale sur les dangers du monoxyde de carbone. De la prévention à la réaction en cas de suspicion d’intoxication : Pour tout savoir sur ce gaz invisible et inodore mais pourtant mortel : rendez-vous sur www.uncridalarme.fr, participez à la campagne, protégez-vous du CO.

AngelEye est fière de soutenir la campagne Un CRI d’alarme.

Fédération Francaise des Métiers de l’incendie (FFMI)

AngelEye est membre du GIFSID, syndicat de la Sécurité Incendie Domestique, groupement de la FFMI dédié à la sécurité domestique.

Les priorités de ce groupement sont notamment d’améliorer la qualité des solutions et de l’information en matière de sécurité incendie pour l’utilisateur final. Le collectif « Ensemble contre le feu » a été créé dans ce sens.