Détecteur de fumée connecté ?

détecteur de fumée connecté WiSafe 2

Détecteurs de fumées connectés : de multiples options

Les détecteurs de fumée peuvent être interconnectés de multiples façons : ils peuvent être connectés en filaire, sans fil (par exemple par connexion radio fréquence) ou dans un système mixte, à la fois filaire et sans fil.

La manière la plus simple et la plus rapide d’avoir un détecteur de fumée connecté ou relié à d’autres détecteurs de fumée est grâce à la technologie de communication sans fil radio-fréquence qui ne nécessite aucun travaux d’installation de câbles. Non seulement cela réduit considérablement le temps d’installation, mais cela permet d’installer facilement jusqu’à 50 détecteurs de fumée connectés dans le même réseau maillé. Il est tout aussi aisé de les retirer, au grès de l’évolution des besoins.

Consultez l’article :” Comment interconnecter des détecteurs”, un tutoriel rapide et simple pour créer un réseau de détecteurs.

 L’intérêt d’un détecteur de fumée connecté en réseau

Les détecteurs de fumée indépendants, c’est-à-dire non interconnectables, sont limités à la fois dans l’espace qu’ils peuvent surveiller mais également dans la portée de leur alerte sonore. En revanche, dans un réseau de détecteurs de fumée connectés, dès qu’un appareil détecte un problème et se déclenche, tous les autres appareils du réseau se déclenchent simultanément. Les occupants, alertés du danger quel que soit l’endroit où ils se trouvent dans le logement, peuvent ainsi réagir et évacuer plus rapidement. Les détecteurs de fumée connectés WiSafe 2 intégrés dans un système complet (intégrant des détecteurs de fumée, des détecteurs de CO et des détecteurs de chaleur) vont également imiter la sonnerie de l’appareil à l’origine de l’alerte : ainsi, si du monoxyde de carbone est détecté, ou bien si c’est un détecteur de fumée qui s’est déclenché, les occupants recevront immédiatement l’information : une sonnerie bien différente sera émise pour chaque cas de figure.

Visionner les vidéos pour :

De plus, la détection incendie connectée sans fil WiSafe 2 peut également être adaptée pour les besoins des occupants plus vulnérables. Par exemple, intégrer un haut parleur basse fréquence ou un flash stroboscopique et un coussin vibrant dans le réseau sans-fil, ou encore une télécommande déportée peut offrir une alerte vitale aux personnes sourdes, malentendantes ou ayant des difficultés de mobilité.

Détecteur de fumée connecté WiSafe2

L’exemple du détecteur de fumée connecté WiSafe 2

En plus de permettre une installation simple et d’offrir une sécurité incendie renforcée, les détecteurs de fumée connectés WiSafe 2 intègrent de nombreuses fonctionnalités utiles, notamment :

  • Fonction Test – test hebdomadaire du détecteur, effectué par simple pression sur le large bouton central ergonomique de l’appareil
  • Sleep Easy – permet de passer en mode Silence le signal de piles faibles pour 8 heures, offrant ainsi aux occupants un délai jusqu’au matin pour remplacer les piles ou changer l’appareil.
  • Smart Silence –  en cas d’alerte intempestive avérée, le signal sonore peut être passé en mode Silence pour 10 minutes (après lesquelles le détecteur retrouve son niveau de sensibilité initial).

Les appareils de la gamme connectée Wi-Safe 2 comptent également des détecteurs de fumée intégrant la technologie Thermoptek multi-capteurs. Il s’agit d’une technologie avancée qui permet aux détecteurs de fumée de piloter plusieurs indicateurs liés au feu (par exemple la fumée et la chaleur) et ainsi donner une alerte plus précoce en cas d’incendie. Cette technologie est plébiscitée et installée par 90% des Services d’Incendie et de Secours au Royaume-Uni.

Détecteur de fumée connecté et législation

Actuellement, en France, il n’existe pas d’obligation pour l’interconnexion de détecteurs de fumée dans les logements individuels, qu’ils soient anciens ou neufs.

En Angleterre, en revanche, l’interconnexion est requise dans certaines régions par la réglementation de la construction, s’appliquant sur les bâtiments neufs et sur certaines extensions notamment. Il y est de plus recommandé de suivre le standard anglais BS 5839-6: 2013 qui préconise l’installation de détecteurs de fumée alimentés sur piles lithium et interconnectés entre autres dans tous les nouveaux logements, les logements à la location sur 2 niveaux ou plus et toutes les maisons à trois niveaux ou plus.

Conseils aux propriétaires

Pour les propriétaires qui souhaitent apporter la meilleure protection à leur famille ou à leurs locataires, l’installation de détecteurs interconnectés sans fil par radio fréquence est la solution optimum : elle est peu couteuse, simple et rapide à mettre en place !

Détecteur de fumée connecté : à retenir

Alors, les détecteurs de fumée doivent-ils être interconnectés ? En fait, ils « devraient » être interconnectés. Avec des détecteurs de fumée interconnectables de plus en plus répandus sur le marché, accessibles et facile à installer, mettre en place des détecteurs de fumée multi-capteurs interconnectés chez soi est une action de prévention clé : ces détecteurs de fumée apportent une protection complète avec une alerte précoce à travers tout le logement.

 

Aidez-nous à poursuivre l’amélioration de nos contenus :

Vous souhaitez équiper votre logement ?

Visitez : 123elec, appelez-nous au 0800 940 078 ou envoyez-nous un message : supporttechnique@angeleye.fr

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *