En cas de suspicion d’intoxication au CO pour vous ou votre famille, ouvrez les portes et les fenêtres de votre logement pour l’aérer et dans la mesure du possible éteignez vos appareils avant de quitter l’habitation. Dans ce cas, les autorités doivent être prévenues afin de déterminer l’origine du monoxyde de carbone avant de réinvestir les lieux. Toute personne souffrant des symptômes d’une intoxication au CO doit être soumise à une surveillance médicale


Votre détecteur a détecté la présence de CO

Une forte alarme retentit pour avertir que des niveaux anormalement élevés et potentiellement mortels de monoxyde de carbone sont détectés. N’ignorez jamais cette alarme

Une exposition prolongée peut être fatale. Vérifiez immédiatement chez les résidents la présence de symptômes d’intoxication au monoxyde de carbone et contactez les autorités pour résoudre tout problème lié au CO

NE JAMAIS IGNORER UNE ALARME

Veuillez lire attentivement le mode d’emploi de votre détecteur pour vous assurer que vous connaissez la marche à suivre en cas d’alarme


Que faire pendant une alarme

  • Garder son calme et ouvrir les portes et les fenêtres du bâtiment
  • Arrêter l’utilisation de tout appareil à combustion et s’assurer, autant que possible, qu’ils sont bien éteints
  • Évacuer le bâtiment en laissant les portes et les fenêtres ouvertes
  • Appeler son fournisseur de gaz ou autre combustible à son numéro d’urgence ; garder ce numéro dans un endroit bien en vue
  • Ne pas rentrer dans le bâtiment avant que l’alarme ne se soit arrêtée. En cas d’exposition à l’air libre, jusqu’à 10 minutes peuvent être nécessaires pour que le capteur annule l’alarme et que cette dernière s’arrête selon le niveau de monoxyde de carbone détecté
  • Demander immédiatement une assistance médicale pour toute personne souffrant des effets de l’intoxication au monoxyde de carbone (mal de tête, nausée), et les prévenir d’une suspicion d’intoxication au monoxyde de carbone
  • Ne pas réutiliser les appareils avant qu’ils aient été vérifiés par un expert

Dans le cas d’appareils au gaz, le technicien doit être agréé